Programme provisoire

Mercredi 9 octobre 2019, de 9:00 à 14:00 h et de 16:30 à 20:00 h

Pendant la matinée, on étudiera la réalité politique mondiale, européenne et de l’Amérique Latine concernant l’énergie: la situation géopolitique de l’énergie, les enjeux des gouvernements, les infrastructures et le poids des entreprises transnationales.
Pendant l’après-midi, on découvrira les conflits créés par le modèle actuel ainsi que les luttes et les résistances de différents mouvements de contestation et d’opposition contre le modèle énergétique dominant. On connaîtra aussi des initiatives, des agents et des acteurs qui marchent vers la prise de pouvoir citoyen et qui contribuent à la democratie énergétique au travers de différents secteurs ou pratiques.

MATINÉE

Panorama énergétique mondial. Les bases énergétiques actuelles et leurs plans d’expansion en Europe et en Amérique Latine.

1ère SÉANCE:

    • Gilberto Cervinski (MAB Brasil)
    • Mónica Vargas (TNI, Trans National Institute)
    • Geneviève Azam (ATTAC France)

2ème SÉANCE:

    • Pedro Prieto (Asociación Española para el Estudio de los Recursos Energéticos/Crisis Energética)
    • Elena Gerebizza (Re:Common)
    • À confirmer.

APRÈS-MIDI

Table ronde sur des expériences en Amérique Latine

3ème SÉANCE:

    • Daniel Chávez (L’Uruguay)
    • Emiliano Terán (Le Venezuela)
    • Elizabeth Peredo (La Bolivie)
    • Pablo Fajardo (L’Équateur: UDAPT)
    • Tchenna Maso (Le Brésil: MAB, Movimento dos Atingidos por Barragens)
Jeudi 10 octobre 2019, de 09:30 à 14:00 h et de 16:30 à 20:00 h

Conflits, luttes, expériences et résistances des mouvements et des agents qui s’opposent au modèle énergétique actuel et qui marchent vers la démocratie énergétique.

MATINÉE

1ère SÉANCE: Expériences de l’Europe, de l’Afrique et de l’Asie

    • Ercan Ayboğa (Le Kurdistan: Mesopotamian Ecologist Forum et Hasankeyf Ggirisimi)
    • Renato Di Nicola (L’Italie: Foro Italiano dei Movimenti per l’Acqua)
    • Lavinia Steinfort (L’Europe: TNI et Energy Democracy)

2ème SÉANCE: Expériences sur la souveraineté, l’accès à l’énergie et la précariété énergétique en Europe, en Afrique et en Asie

    • Irene González (La Catalogne: Enginyeria Sense Fronteres – ISF et Xarxa per la Sobirania Energètica)
    • Davide Contini (Western Sahara: Western Sahara Resource Watch)
    • À confirmer.

APRÈS-MIDI

3ème SÉANCE: Table ronde sur l’émergence climatique et la justice énergétique. Expériences de l’Europe et de l’Amérique.

    • Gloria Baigorrotegui (Le Chili)
    • Felix Pericola (L’Allemagne: Ende Gelände et By 2020 We Rise Up)
    • Txetx Etcheverry (Le Pays Basque: Bizi! Alternatiba)
    • Alfons Pérez  (ODG, Observatori del Deute en la Globalització, et Xarxa per la Sobirania Energètica)
    • Néstor Ruiz (L’Europe de l’Est: Militant du programme sur l’énergie et le changement climatique chez le Center for Environment – Friends of the Earth Bosnia-Herzegovina).

Vendredi 11 octobre 2019, de 09:30 à 14:00 h

Conflits, luttes, expériences et résistances des mouvements et des agents qui s’opposent au modèle énergétique actuel et qui marchent vers la démocratie énergétique.

MATINÉE

1ère SÉANCE: La critique écoféministe du modèle énergétique

    • Paula Sequeiros (Le Portugal: Universidade de Coimbra)
    • Marisa Castro (L’État espagnol: Ekologistak Martxan/Ecologistas en Acción et Red de Mujeres por una Transición Energética Ecofeminista)
    • Yolanda Oquelí (Le Guatemala: Resistencia Pacífica La Puya)

2ème SÉANCE: Au delà du pétrole: de la dette écologique à l’écosocialisme

    • Joaquim Sempere (Université de Barcelone)
    • Itxaso Apraiz (Euskal Gune Ekosozialista/Espacio Ecosocialista Vasco)
    • Conrad Kunze (Freie Universität Berlin)

Vendredi 11 octobre 2019, de 10:00 à 18:00 h

SÉANCE PARALLÈLE: Débat sur les stratégies pour la démocratie énergétique

    • Échange d’expériences dans les processus d’organisation pour le renforcement des mouvements de base en Europe et en Amérique Latine.
    • Préparation de la Rencontre Internationale de Personnes Touchées 2020. Cette séance sera consacrée, d’un côté, à créer des stratégies d’action à niveau européen pour construire un modèle énergétique basé sur la justice sociale, et, de l’autre côté, à renforcer les réseaux de solidarité avec le Movimiento de Afectados por Represas (MAR), mouvement de personnes touchées par les barrages, préalablement à la Rencontre Internationale du MAR de 2020.

Vendredi 11 octobre 2019, de 18:00 à 20:30 h

SÉANCE DE CLÔTURE
Par personnes parmi les organisateurs (MAR, ODG, TNI, Tradener, Gure Energia)

    • Yayo Herrero (Ecologistas en Acción)

Théâtre et hors d’œuvres

Samedi, 12 octobre 2019, pendant la matinée

TOXIC BIRA
Un parcours en autobus pour visiter les infrastructures énergétiques les plus toxiques des alentours de Bilbao: Iberdrola, Lemoiz, Boroa, Abra (Bahía de Bizkaia, etc.), Petronor.

© 2020 — Powered by WordPress

Theme by Anders NorenUp ↑